Claude Dumont Beghi, trust hunter in tax havens

4 November 2011
Posted in Press - Art
4 November 2011 adminCDBeghi25

Avocate fiscaliste parisienne, Claude Dumont-Beghi s’est fait une spécialité: la traque des trusts dans les paradis fiscaux qui l’a propulsée au coeur des affaires Wildenstein et Pleyel.

Avocate fiscaliste parisienne, Claude Dumont-Beghi s’est fait une spécialité: la traque des trusts dans les paradis fiscaux qui l’a propulsée au cœur des affaires Wildenstein et Pleyel.

“Je ne supporte ni l’injustice, ni les systèmes corrompus, dit cette spécialiste en droit des affaires pour expliquer sa vocation singulière née d’une “éducation protestante et artistique”.

La carrière de cette élégante quinquagénaire débute dans les années 1980 chez Air Gabon, dont elle sera conseil pendant 14 ans. Elle finira par un coup d’éclat en se retournant contre son client qui refusait de lui payer ses honoraires: elle fait alors saisir un Boeing 747 de la compagnie.

“C’est (l’ancien président Omar) Bongo qui a fini par payer”, lance l’avocate.

[ut_parallax_quote quote_linebreak_mobile=”on” cite_custom_border=”yes” quote_font_source=”google” quote_google_fonts=”font_family:Raleway%3A100%2C100italic%2C200%2C200italic%2C300%2C300italic%2Cregular%2Citalic%2C500%2C500italic%2C600%2C600italic%2C700%2C700italic%2C800%2C800italic%2C900%2C900italic|font_style:800%20bold%20regular%3A800%3Anormal” quote_font_size=”30″ quote_line_height=”40″ quote_letter_spacing=”-0.03″ quote_ins_font_weight=”” cite_font_source=”google” cite_google_fonts=”font_family:Raleway%3A100%2C100italic%2C200%2C200italic%2C300%2C300italic%2Cregular%2Citalic%2C500%2C500italic%2C600%2C600italic%2C700%2C700italic%2C800%2C800italic%2C900%2C900italic|font_style:600%20bold%20italic%3A600%3Aitalic” cite_font_size=”12″ cite_letter_spacing=”0.05″ cite_font_weight=”” cite_color=”#313131″ cite_border_color=”#dddddd”]En France, elle fait une rencontre décisive avec Sylvia Roth, veuve du richissime marchand d’art Daniel Wildenstein, mort en 2001.[/ut_parallax_quote]

Alec et Guy Wildenstein, deux fils nés d’un premier mariage avaient persuadé leur belle-mère de renoncer à la succession.

“J’ai d’abord essayé de négocier. Mais ils avaient déjà commencé à la spolier” accuse Me Dumont-Beghi qui dit éprouver une réelle empathie pour sa cliente, ex-mannequin, ex lieutenant de l’armée israélienne, “une guerrière”.

Responsable de la succession, son confrère Me Jean-Luc Chartier la considère plutôt comme une semeuse de zizanie qui a empoisonné les rapports entre Mme Roth et ses beaux-fils, “qu’elle considérait comme ses enfants”.

Faute de solution amiable, l’avocate saisit la justice et gagne en 2005 l’annulation de la renonciation à la succession et la désignation d’un expert.

Ce dernier “a établi un rapport de 1 à 200 entre ce qui avait été déclaré” par les héritiers, quelque 43 millions d’euros, dit Me Dumont-Beghi.

La justice soupçonne aujourd’hui Guy Wildenstein, donateur de l’UMP proche de Nicolas Sarkozy, d’avoir dissimulé une large part de la fortune en versant de nombreuses œuvres d’art dans des fonds (trusts) hébergés dans des paradis fiscaux.

Lire la suite

Source: 20 Minutes
Photo: Joel Saget / afp.com

CONTACT

Merci de nous laisser vos coordonnées.
Nous allons rapidement vous répondre.